SPA de Saverne

Appel pour Tassot - Clôturé

Appel pour tassot

Tassot est un chien arrivé en fourrière identifié (et jamais récupéré...) : trouvé par un particulier, il a été déposé au refuge en très mauvais état, pouvant à peine se tenir debout.

Au-delà de sa forte maigreur et de son alopécie (chute des poils), nous avons remarqué que Tassot buvait des quantités astronomiques d'eau, sans jamais pouvoir s'arrêter, au point d'avoir un ventre énorme comme s'il faisait un retournement d'estomac. Une première prise de sang a été faite chez l'un de notre vétérinaire pour déceler soit un problème de reins ou de diabète : celle-ci est revenue sans anomalie.

Quelques jours plus tard, aucune amélioration des symptômes de Tassot en vue : nous retournons chez le vétérinaire qui décide alors de faire une prise de sang pour vérifier si ce n'est pas la maladie de Cushing. Celle-ci revient positive : le mystère était résolu. Le traitement, à vie, a alors été mis en place : Tassot y est réceptif. Son poil repousse, il reprend doucement du poids et sa consommation a un peu diminué (mais nous devons absolument le "rationner" et lui donner 3/4 petites gamelles d'eau par jour, sans jamais lui laisser l'eau à volonté).

 

Tassot a donc besoin d'un traitement à vie, qui consiste en un comprimé de Vetoryl par jour (il est actuellement sur un dosage de 60 mg, qui peut être revu à la hausse ou à la baisse). Ce traitement est très onéreux : une boîte de 30 comprimés (soit un mois de traitement) coûte plus d'une centaine d'euros.

Le suivi de sa maladie exige également une prise de sang tous les six mois, pour ajuster le dosage du traitement si nécessaire.

 

 

Tassot medicament 010220

La maladie de Tassot exige donc un suivi coûteux, mais aussi très rigoureux.

Le bon ajustement du dosage du médicament ne dépend pas seulement des prises de sang (qui restent espacées dans le temps) mais aussi d'une observation méticuleuse sur la quantité d'eau qu'il boit : idéalement, nous devrions mesurer la quantité d'eau qu'il boit chaque jour pour savoir si il y a une amélioration ou pas et si le dosage doit être légèrement augmenté ou pas. De plus, du fait de sa maladie, Tassot est obnubilé par l'idée de boire et il ne manque pas une occasion de boire tout ce qu'il trouve... c'est-à-dire l'eau d'une flaque stagnante, l'eau du seau de la serpillère ou encore du caniveau ! Or, le contexte du refuge n'est pas vraiment adapté à ses besoins.

Aussi, nous avons une double "demande" pour Tassot :

- nous souhaitons trouver une famille d'accueil (le temps de lui trouver une famille adoptive) : une famille qui saura répondre à ses besoins, et surveiller son état de santé, avec toutes les contraintes que cela implique ;

- nous cherchons également plusieurs personnes pour le parrainer, tous les mois, aussi longtemps qu'il vivra. Ces parrainages permettront de financer le coût de son traitement. Les personnes qui souhaitent s'engager en ce sens le parraineront donc même après adoption, ceci afin que le coût de son traitement ne soit pas un frein à son adoption. Tassot a déjà à ce jour un parrain, Emmanuel, et une marraine, Angelica (merci à vous deux !), mais ce n'est pas suffisant pour financer l'intégralité de son traitement.

 

Le 19 mars 2020, Tassot fêtera ses 13 ans, il lui reste donc quelques années à vivre. Mais au-delà de sa maladie, Tassot se révèle être un chien très attachant et plein d'énergie, et qui a le droit de vivre, et nous l'espérons, de trouver une famille pour ses vieux jours. Tassot est loin d'être "grabataire", il adore les promenades (et ne pas se fier à son physique chétif, il est endurant et rapide !) et les câlins (gare au copain qui voudrait lui piquer la place des gratouilles) : c'est un chien qui sera heureux d'être le seul animal de la famille pour y avoir toute l'attention qu'il mérite. Son regard plein de douceur est à l'image de la gentillesse qu'il pourra vous donner.

Tassot a besoin de vous !

Si vous souhaitez plus d'informations à son sujet, si vous êtes prêt à l'accueillir chez vous (pour un accueil ou une adoption), ou si vous voulez devenir son parrain ou sa marraine, envoyez un mail au refuge (spasaverne67@yahoo.fr)

MERCI POUR TASSOT !

Nouvelles de Tassot - 16 avril 2020

Malgré le confinement, et de façon assez paradoxale, le temps nous manque pour vous donner des nouvelles de Tassot... Vous avez été nombreux à relayer cet appel aux dons et à y donner suite, que ce soit par des dons ponctuels, ou des parrainages mis en place. 

Ce petit mot est donc l'occasion de remercier les donateurs, en vrac : Francis G. - Bérangère G. - Linda M. - Laurent M. - Karin Z. - Pauline F. (nous espérons n'avoir oublié personne) pour votre générosité, qui nous a permis de recevoir près de 500 €, pour les factures vétérinaires et le financement de son traitement ! Un grand merci à vous tous.

Nous remercions également chaleureusement tous ses parrains- marraines qui ont répondu à l'appel sur le site, permettant ainsi d'aider au financement de son traitement. Merci à Elodie A.-K. - Angelica B. - Adrien B. - Dominique F. - Nadège K. - Coralie L. - Corinne M. - Fabienne S. - Michèle S.

Autre bonne nouvelle : Tassot a trouvé une famille d'accueil (merci à elle !) qui prend soin de lui à présent. Et Tassot s'épanouit dans sa famille, c'est un vrai plaisir de voir les dernières photos/vidéo (ci-dessous), et de lire ce que nous écrit sa famille d'accueil à son sujet. Voici le dernier mail reçu :

"Le loulou va très bien ! Il devient un vrai nounours : son poil a bien poussé, il a pris du poids, il fait tous les jours une longue ballade dans les champs ou deux plus petites espacées.
En général on fait une pause « goûter » à mi-parcours, avec un peu d’eau, une friandise et quelques minutes de repos.
Il aime aussi beaucoup se reposer au soleil dans le jardin, il se roule dans l’herbe. C’est un bonheur de le voir ainsi !

Nous affinons notre connaissance de son caractère. Il est malin, gourmand, très cajoleur. Est-il un peu dur d’oreille ou fait-il exprès de ne pas trop écouter parfois ? On a notre petite idée… :)
Il n’aime visiblement pas les petits chiens poilus (une idée?), mais à côté il a acquis le fait de ne plus courir après les chats. Il n’est pas encore copain avec les trois félins de la maison mais les quatre se tolèrent dans le même lieu, donc c’est moins d’inquiétude pour nous.

Il dort sans problème tous les soirs « en bas », à l’étage inférieur. C’est lui qui l’a décidé. Il aime passer sa nuit tranquille, et nous le fait comprendre à l’heure du coucher, les paupières lourdes, comme sur les photos. Monsieur a donc deux paniers, dont un avec ses couvertures de la SPA, où il aime dormir.
Le matin c’est la joie que l’on voit sur ses traits, et cela fait à peu près dix jours qu’il a enfin compris qu’il resterait ici, que l’on viendrait toujours le chercher.
Nous sommes donc toujours surveillés par ses yeux doux.

Concernant l’eau, il en est toujours aussi à l’affut, mais paraît moins obsédé, surtout en promenade.
Il prend très bien son médicament. Il aime le concombre et la courgette, les carottes cuites et l’os du boucher. :D

Voilà pour ce soir. Je vous joins quelques images de Tassot.
Nous sommes très heureux avec lui et l’inverse semble probable ! C’est notre but.

Merci. Merci à tous de le soutenir."

Photos du 15 avril 2020

Tassot 150420 1 Tassot 150420 2 Tassot 150420 3 Tassot 150420 4

et une vidéo

Enfin, pour "clôre" cet appel pour Tassot, comme les bonnes nouvelles s'enchaînent, Michèle S., l'une des marraines de Tassot, nous a contacté par mail, nous proposant de nous procurer directement, par le biais de sa fille vétérinaire, le médicament Vétoryl pour Tassot, aussi longtemps qu'il sera nécessaire !!!

C'est une magnifique nouvelle et un très beau geste auquel nous ne nous attendions pas, qui nous a beaucoup touché. 

Entre les dons, les parrains-marraines qui se sont proposés, la famille d'accueil qui a pris Tassot sous son aile, et cette aide supplémentaire pour son médicament, c'est juste inespéré. Se sentir ainsi soutenu par vous tous, ça fait vraiment chaud au coeur, et nous vous en remercions chaleureusement, pour Tassot, mais aussi pour tous nos protégés.

MERCI, MERCI A VOUS TOUS.

Vous êtes le 16 060ème visiteur

  • 23 votes. Moyenne 4.83 sur 5.

Stop refuge complet

Une nouvelle procédure d'adoption a été mise en place à partir de septembre 2020Toutes les informations en cliquant sur le lien suivant : ADOPTIONS et confinement - procédure

             

Pour tout renseignement, merci d'envoyer un mail au refuge : spasaverne67@yahoo.fr

Merci pour votre compréhension.