Urgence pour 4 chats

sos.png

Le refuge a été contacté : une personne, ayant 4 chats nés entre 1999 et 2004, soit âgés de 10 à 14 ans, ne souhaite plus les garder. Nous avons une petite semaine pour leur trouver une solution et leur sauver la vie : adoptions privilégiées (don libre) ou au moins famille d'accueil.

Nous n'avons aucune information sur ces chats pour le moment : nous ne connaissons pas leur couleur, leur sexe, leur état de santé. Des précisions seront apportées prochainement.

La personne n'en veut plus, c'est pour cette raison qu'elle nous a contacté. Or, le refuge affiche complet et nous ne pourrons malheureusement pas les accueillir. S'il n'y a pas de solution pour eux, ils seront euthanasiés...

Nous cherchons donc d'urgence une solution pour les placer, ils ont le droit de vivre eux aussi !


Mise à jour du 03 juin 2013 : quelques informations supplémentaires : les chats sont sociables (ils vivent avec d'autres chats et chiens, en appartement). Certains seraient à priori stérilisés déjà, mais probablement pas vaccinés.

L'un deux est noir et blanc à poils mi-longs. Un autre est tigré, un a un pelage avec un mélange de brun (un peu comme une écaille de tortue). Pas d'information sur le 4ème.

Ils seront récupérés ce vendredi, et seront montrés de suite au vétérinaire pour un bilan. Nous leur cherchons plus que jamais des familles d'accueil, ou familles adoptives.

16 votes. Moyenne 4.44 sur 5.

 INFORMATION IMPORTANTE 

Au vu des derniers événements liés au coronavirus, à compter de ce lundi 16 mars 2020,

le refuge sera fermé au public, bénévoles et adoptants, jusqu'à nouvel ordre.

Le service fourrière est bien entendu maintenu. L'heure de fermeture de la fourrière est ramenée à 16h au lieu de 17h habituellement.

Pour tout renseignement, merci d'envoyer un mail au refuge : spasaverne67@yahoo.fr

Merci pour votre compréhension.

Précision importante : les vétérinaires confirment qu'il n'y a pas, à l'heure actuelle, de transmission connue entre animal et humain. Aussi, n'abandonnez pas vos animaux par peur du coronavirus, ce n'est pas votre compagnon poilu qui vous contaminera !